Edgard pillet creusets peinture et sculpture

Accueil Sculpture  >  Intégration dans l'architecture

architecture edgard pillet artiste peintre


EDGARD PILLET (1912-1996) ET L'INTÉGRATION DES ARTS DANS L'ARCHITECTURE

Depuis l'ouverture de la Cité de l'architecture & du patrimoine en 2007, les collections du musée s'enrichissent régulièrement grâce aux donations, aux achats et aux dépôts d'œuvres et d'archives. Ces ensembles permettent de découvrir des projets architecturaux remarquables d'hier ou d'aujourd'hui.

Ils sont présentés dans ce cycle d'exposition, rendant hommage aux donateurs et aux mécènes sans lesquels les collections ne sauraient se développer de manière significative.

Edgard Pillet fut l'un des principaux protagonistes des rapprochements opérés après la Seconde Guerre mondiale entre architectes et artistes. Il participe en 1951 à la fondation du Groupe Espace qui a pour ambition de favoriser l'intégration des arts dans la vie quotidienne grâce à une étroite collaboration entre architectes, peintres et sculpteurs. Cette théorie, appelée synthèse des arts, est largement relayée par les revues Architecture d'aujourd'hui et Art d'aujourd'hui.

En 1952, Edgard Pillet entreprend la mise en couleurs de l'imprimerie Mame à Tours réalisée par les architectes Bernard Zerhfuss et Jean Drieu La Rochelle. Les couleurs, chaudes ou froides, contribuent à l'aménagement des lieux de travail et de leur atmosphère.

Il est associé dans les années 1960 et 1970 à de nombreuses constructions publiques ou privées pour lesquelles il conçoit, en concertation avec les architectes, des réalisations monumentales en France et à l'étranger. La loi du « 1% artistique », qui impose aux maîtres d'ouvrage publics de réserver 1 % du coût de leurs constructions à la commande d'œuvres d'art conçues pour être intégrées au bâtiment, lui permet de réaliser une cinquantaine d'œuvres de diverses natures (reliefs, sculptures monolithiques, mosaïques, tapisseries, peintures murales…).

L'acquisition récente d'une partie du fonds provenant de l'atelier d'Edgard Pillet, rendue possible grâce à Sylvie Nordmann, dernière compagne de l'artiste, met l'accent sur son activité liée à l'architecture en présentant maquettes et cartons préparatoires à ces réalisations monumentales, concrétisations des théories qu'il élabora en sa qualité de « délégué à la propagande » du Groupe Espace.

 La Cité de l'architecture et du Patrimoine (Palais de Chaillot) acquiert en 2009 la partie du fonds de l'atelier d'Edgard Pillet correspondant à ses travaux en liaison avec l'architecture.

Une partie de ces acquisitions est présentée en 2011 dans l'exposition qui lui est consacrée dans la Galerie d'architecture moderne et contemporaine.

The web page was started with Mobirise themes