CAMPUS DE GRENOBLE - AMPHITHÉATRE LOUIS WEILL

Saint-Martin d'Hères - Campus de Grenoble
Amphithéâtre Louis Weil
Architecte - Olivier-Clement Cacoub
Construction - 1965-1969
Sculpture façade extérieure - Edgard Pillet


Après des études à l'Ecole Municipale des Beaux-Arts de Bordeaux (1928), puis à l'Ecole Nationale des Beaux-Arts de Paris (1938), Edgar Pillet obtient le prix de la Jeune Peinture en 1948 et celui de la Critique à Bruxelles en 1953. En 1955, il est professeur à l'Université de Louisville, puis l'année suivante à l'Art Institut de Chicago.

En 1959, il expose successivement à Copenhague, New-York, Londres et Paris, et participe en 1965 à la quatrième biennale de gravure à Tokyo, ainsi qu'au Salon des Réalités Nouvelles à Paris. Secrétaire général de la revue Art d'Aujourd'hui, il apparaît aux côtés de son fondateur, André Bloc, comme un ardent défenseur de l'art moderne et du concept toujours d'actualité de la synthèse des arts.

L'une des caractéristiques majeures de l'œuvre de Pillet est l'association de la sculpture, en l'occurrence le relief, à l'architecture. Son discours est fondé sur l'emploi de figures géométriques élémentaires et schématisées, ainsi que sur l'opposition du plein et du vide, d'où il résulte des contrastes de formes et de reliefs producteurs de rythmes.

 
     
 
     
La technique du ciment moulé, utilisée pour les piliers de l'amphithéâtre Louis Weil, illustre ce principe comparable à celui de la gravure en creux.

Daniel Moger, extrait de "Un musée sans murs"
     
     
     
Voir les vidéos "1mn, 1 oeuvre"